Une juste compréhension

L’enseignement de la Bible sur le célibat concerne les couples comme les célibataires. Si une personne mariée ne comprend pas ce que la Bible dit du célibat, il est probable qu’elle ne saisisse pas non plus la signification biblique du mariage.

Certains chrétiens jugent le célibat comme un état peu spirituel, de second choix, voire un signe de paresse ou d’immaturité. Ils considèrent donc que le mariage est plus spirituel que le célibat et, par-là, prouvent qu’ils n’ont pas bien compris ce qu’était le mariage. Être marié serait plus adulte que d’être célibataire et ferait en quelque sorte partie intégrante de la vie chrétienne.

Mais cela est loin d’être biblique. Or, il est essentiel d’adopter une compréhension juste et biblique du célibat si nous voulons bien appréhender ce qu’est le mariage.

Notre ultime objectif

Cette mauvaise compréhension du célibat révèle combien notre vision du mariage est malsaine et éloignée de ce que la Bible nous enseigne. Le mariage comme le célibat nous ramène à l’Évangile. Le mariage est un avant-goût de l’alliance que Dieu a établie avec nous en Christ et des promesses qu’il nous a faites. Le célibat, lui, témoigne de la pleine suffisance de l’Évangile en nous montrant ce à quoi le mariage terrestre nous prépare: la communion avec Jésus.

Voilà ce qu’est le véritable mariage et notre ultime objectif. Être célibataire est une manière de dire: « Je n’ai pas besoin du prototype, je goûte déjà au résultat final ». Nous n’honorons donc pas le célibat comme nous le devrions, et il en va de même avec le mariage et avec l’ultime alliance dont le célibat et le mariage terrestre sont les symboles.

 

Article d’abord paru en anglais sur Crossway, traduit avec leur aimable autorisation, par Claire Romerowski.