« TU »…

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable: tu aimeras ton prochain comme toi-même.
JÉSUS – ÉVANGILE DE MATTHIEU 22: 37-39

– Tu aimeras…
– Ça commence mal!
– Pardon?
– Je dis: « Ça commence mal! »
– Comment ça? Ça parle d’amour, c’est beau, non?
– Regarde bien… Avant de parler d’amour, ça dit: « Tu ».
– Et alors?
– J’aurais préféré que ça commence par les autres…

« Tu ». Ça sonne comme un appel personnel. Une responsabilité propre. Dieu s’adresse au cœur de notre vie. Chacun est concerné individuellement.

Cet appel ne dépend pas de ce que les autres ont fait ou de ce qu’ils feront.

C’est toi qui es visé. Indépendamment des autres. Inutile de regarder à gauche ou à droite pour voir comment ils se comportent. L’appel s’adresse à toi.

C’est impressionnant, non? Dieu nous offre de jouer un rôle dans son plan: quel cadeau, quel privilège, quelle responsabilité!

Dieu s’adresse à moi personnellement. Il m’appelle à m’impliquer dans ce monde. Il m’invite à aimer. Moi. Aucun appel n’est plus noble. C’est l’essentiel à vivre et il passe par moi.

Seulement, cet appel est difficile. Il demande de l’engagement. On préfèrerait tellement que ce soient les autres qui commencent. Pour une fois, on aimerait que Dieu s’intéresse aux autres avant de s’intéresser à nous. « Et eux, Seigneur? » Voilà ce qui nous vient à l’esprit.

Sauf que, là, ça n’a aucun intérêt ce que les autres font ou ce qu’ils ne font pas. Ce qui compte, c’est ce que tu fais, toi!

Faites pour les autres ce que vous voudriez qu’ils fassent pour vous, car c’est là tout l’enseignement de la Loi et des prophètes. Entrez par la porte étroite.
JÉSUS – ÉVANGILE DE MATTHIEU 7: 12-13

Entrer par la porte étroite, c’est faire pour les autres ce qu’on voudrait qu’ils fassent pour nous. La porte étroite dont parle Jésus n’est pas une doctrine tellement rigide qu’elle ne laisserait passer que ceux qui pensent comme moi. La porte étroite correspond à la mise en pratique de ce qu’on sait qu’il faudrait faire. Mais on ne le fait pas, pour la simple et bonne raison qu’on manque d’amour! On n’aime pas.

La porte étroite, c’est la mise en pratique de ces enseignements que l’on connaît et que l’on n’applique pourtant pas. Tant que notre cœur ne sera pas changé, transformé et bouleversé par l’amour de Dieu pour nous et pour ce monde, il sera impossible d’entrer par cette porte-là.

L’autre chemin est beaucoup plus large. Il s’agit de celui où on attend que les autres fassent le premier pas. Il est emprunté par beaucoup de monde, c’est vrai, mais il ne mène pas à la vie.

Entrer par la porte étroite, c’est agir au lieu de réagir.

Aimer avant d’être aimé.

Aimer sans être aimé, parfois.

Être une voix dans ce monde, pas uniquement un écho.

« Tu aimeras… »

DU SAVOIR À L’AVOIR

Dieu t’invite à sortir d’un sentiment d’insignifiance, d’une impression de ne servir à rien, pour entrer dans le projet qu’il a pour toi, aujourd’hui et tous les autres jours de ta vie. Aime. En premier. Quoi qu’il se passe. Relève-toi. En prière.

Tu t’adresses à moi, Seigneur.
J’aurais préféré que tu commences par les autres, mais c’est moi que tu appelles. J’accepte.
En ton nom, Jésus, je résiste à la sensation d’insignifiance, à ce mensonge qui me fait croire que je ne sers à rien.
Je me rends compte que ça coupe, à la racine, ton appel sur ma vie. Je débusque ce sentiment d’insignifiance et je le mets à la lumière de ton amour pour moi.
C’est moi que tu appelles. Merci pour cet honneur et cette responsabilité.
Je remplace ce mensonge qui me fait croire que je n’ai pas d’importance à tes yeux, par la vérité que tu as un plan pour moi. J’accepte, Seigneur, que tu m’appelles à aimer en premier.
Je reçois de toi, mon Dieu, cette énergie qui me manque, cet amour entier pour toi et pour ce monde.

UN MOI POUR AIMER MIEUX

En toute simplicité, prends trois minutes (ou plus !) pour prier pour ceux que Dieu t’a mis à cœur. S’ils t’ont confié des sujets de prière, donne la priorité à ces sujets-là.

Si tu n’as pas reçu de réponse à ton message, prie pour qu’ils ne passent pas à côté de l’essentiel à vivre, qu’ils approfondissent leur relation à Dieu. Prie pour qu’ils découvrent – ou redécouvrent – l’immensité de l’amour que Dieu a pour eux personnellement.

 

Extrait de Un MOI pour AIMER l’essentiel, de Gilles Geiser, paru en septembre 2021