Ce que Jean-Baptiste a fait pour Israël, l’Avent peut le faire pour nous. Ne laissez pas Noël vous surprendre sans préparation. Je veux dire spirituellement non préparé. Sa joie et son impact seront tellement plus grands si vous êtes prêt! Pour que vous puissiez vous préparer…

Premièrement, méditez sur le fait que nous avons besoin d’un Sauveur.

Noël est une condamnation avant qu’il ne devienne un délice. «C’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur» (Luc 2.11). Si tu n’as pas besoin d’un Sauveur, tu n’as pas besoin de Noël. Noël n’aura pas l’effet escompté tant que nous ne ressentirons pas désespérément le besoin d’un Sauveur. Laissez ces courtes méditations de l’Avent vous aider à éveiller en vous un sentiment doux-amer de besoin pour le Sauveur.

Deuxièmement, entreprenez un auto-examen sobre.

L’Avent est à Noël ce que le Carême est à Pâques. «Sonde moi, ô Dieu, et connais mon cœur! Éprouve-moi, et connais mes pensées! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité! » (Psaumes 139.23,24.) Que chaque cœur lui prépare de la place… en faisant un ménage intérieur.

Troisièmement, développez une anticipation.

Une attente et un enthousiasme centrés sur Dieu dans votre maison – surtout pour les enfants. Si vous êtes emballé par Christ, ils le seront aussi.  Si vous ne pouvez rendre Noël passionnant qu’avec des choses matérielles, comment les enfants auront-ils soif de Dieu? Faites preuve d’imagination pour rendre visible aux enfants l’émerveillement de l’arrivée du Roi.

Quatrièmement, demeurez assidûment dans les Écritures. 

Et mémorisez les passages les plus importants! «Ma parole n’est-elle pas comme un feu, dit l’Éternel, et comme un marteau qui brise le roc? » (Jérémie 23.29.) Rassemblez vous autour de ce feu en cette saison de l’Avent. Il est chaud. Il scintille des couleurs de la grâce. Il guérit de mille blessures. Il est la lumière qui luit dans les nuits sombres.

Extrait de La Bonne Nouvelle d’une grande joie, de John Piper, paru en octobre 2021.